Aujourd’hui au LOU, Frédéric Michalak se réjouit de recevoir ce samedi son ancienne équipe, Toulon. Même si le RCT sera privé de ses internationaux français, laissés au repos, Michalak redoute les énormes qualités des joueurs varois.