Le deuxième ligne néo-zélandais Michael Fatialofa, grièvement blessé au cou en janvier dernier lors du championnat anglais, est sorti de l’hôpital.

Le 4 janvier dernier, Fatialofa avait été victime d’un violent choc et avait été évacué à l’hôpital. Il a été opéré le 7 janvier pour “soulager une pression sur sa moelle épinière causée par une contusion“. Une longue rééducation a attaqué ensuite et le joueur de 27 ans a recommencé à marcher en avril dernier. “Il a fait des progrès tellement remarquables qu’il sortira aujourd’hui de l’unité spécialisée dans les blessures à la moelle épinière du Royal Buckinghamshire Hospital d’Aylesbury“, a déclaré son club Worcester Warriors via un communiqué. “À ce stade, nous allons nous concentrer sur l’amélioration de sa force musculaire générale, de sa coordination et de sa mobilité“, a détaillé le responsable médical des Warriors.