Charles Leclerc va-t-il réussir à remporter deux Grand Prix d’affilée, ce week-end, en Italie ? En tout cas, sa première victoire en Belgique la semaine dernière peut lui donner de la confiance, et lui enlever de la tête qu’il est le numéro deux de l’écurie Ferrari.

D’ailleurs, pour Montezemolo, ancien patron de l’écurie, Leclerc est sur le point de devenir un numéro 1. Mais attention, cette belle place ne fait pas de Vettel un numéro 2. En tout cas, c’est ce qu’il a expliqué à Motorsports.com. “Vettel n’est pas un numéro 2. Vettel est un numéro 1 et Leclerc est sur le point de devenir un numéro 1. C’est bien d’avoir deux numéros 1” a-t-il déclaré. “Je pense que sans Sebastian, ça aurait été très difficile pour Leclerc de gagner la course. Très difficile, car Sebastian a pu retenir Hamilton pendant quelques tours. Pour moi, Sebastian est toujours très, très bon. Je pense que le duo est très bon. Dans la vie, il y a des moments plus difficiles. Mais je suis certain que Vettel a toutes les compétences pour revenir.”