Xavier Thuilot a évoqué la situation générale à Saint-Etienne depuis la suspension de la Ligue 1.

“Quand on fait le bilan, on s’aperçoit que l’ASSE est, avec le PSG, plus pénalisée que les autres clubs sur le reversement des droits télé. D’abord parce qu’on a un reliquat de droits qui court sur la Ligue Europa qui devait arriver en juin. Les clubs à faible notoriété ont déjà touché 80 % de leurs rentes. Tout ça mis bout à bout, cela fait que la situation est délicate”, a lâché Xavier Thuilot, directeur général de l’ASSE dans Le Progrès.

“Subir une crise n’est pas facile, a affirmé le DG des Verts. L’ASSE n’est pas morte, il ne faut pas délirer, mais la situation est préoccupante. Depuis la mi-mars, on est passé au chômage partiel. Si la situation devait perdurer, il est évident que la contribution de l’effectif professionnel et du staff serait essentielle”.