Le match numéro 1 des quarts de finale d’Euroligue dames entre Ekaterinbourg et Montpellier a été annulé du fait que les Françaises n’aient pas pu se rendre en Russie en raison des restrictions liées au coronavirus.

 En effet, les Héraultaises n’ont pas pu se rendre en Russie du fait du décret promulgué par la ville de Moscou qui prévoit que “toutes les personnes en provenance des zones dites à risque (dont la France NDLR) sont soumises à 14 jours d’auto-isolement strict“. “La première manche de la rencontre entre Ekaterinbourg et Montpellier a été annulée, car le club français ne s’est pas rendu en Russie”, a déclaré la Fédération internationale de basket. “Il n’est pas envisageable que nous passions outre et prenions le risque de voir notre délégation non seulement retenue en isolement mais encore trop exposée à des risques de contamination à ce virus méconnu“, a continué le club.