Deux fois deuxième dans le passé, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) remporte aux Sables d’Olonne la 8e édition du Vendée Globe, avec à la clé un nouveau record en 74 jours 03 heures 35 minutes et 46 secondes.

Parti des Sables d’Olonne le 6 novembre dernier, Armel Le Cléac’h réalise ainsi son rêve en accrochant enfin à son palmarès l’Everest des courses au large, après deux deuxièmes places lors des deux dernières éditions.

Le «chacal», son surnom, pointait en tête de la course depuis le 3 décembre dernier. Il a su maîtriser ses nerfs dans une remontée de l’Atlantique haletante, où Alex Thomson a tout tenté pour le déborder. Finalement, les deux hommes se seront livrés une bataille totale, établissant l’un et l’autre des records partiels durant l’épreuve. Le Britannique et le Français en ont ainsi ont établi trois chacun. Alex Thomson a navigué des Sables d’Olonne à l’équateur en 9 jours, 7 heures et 3 minutes, des Sables d’Olonne au cap de Bonne-Espérance en 17 jours 22 heures et 58 minutes. Il s’est offert le record de la distance parcourue par un solitaire en 24 heures, soit 536,81 milles (994 km). Le Cléac’h est allé des Sables d’Olonne au cap Leeuwin en 28 jours, 20 heures et 12 minutes, des Sables d’Olonne au cap Horn en 47 jours et 32 minutes, et des Sables d’Olonne à l’équateur (pour le passage retour) en 61 jours 12 heures 21 minutes. Enfin, et surtout, il a établi un nouveau record de l’épreuve, battant de plus de trois jours celui établi par François Gabart lors de l’édition précédente en 78 jours 02 heures 16 minutes. La performance des deux skippers marquent l’avènement des foils sur les coques des bateaux.