Après avoir perdu ce jeudi en demi-finales de l’Open d’Australie face à Novak Djokovic en trois sets 7-6 / 6-4 / 6-3, Roger Federer s’est dit globalement satisfait de son parcours dans la compétition.

Globalement, je suis très content. Mais c’est le maximum de ce que je pouvais espérer, en particulier après mes matches contre Millman (5 sets et plus de 4h au 3e tour) et contre Sandgren (5 sets et 7 balles de match sauvées en quarts)” a assuré le joueur suisse. “Aujourd’hui contre Djokovic, c’était horrible. Il 
fallait arriver à oublier que je n’avais que 3% de chances de gagner Il 
fallait y aller parce qu’on ne sait jamais. Mais quand on se rend compte que ça ne passera pas, ça devient difficile. Mais bon, finalement, je suis content. Au bout du compte, je pense avoir bien joué. Je sais que je peux mieux jouer, mais je peux aussi jouer beaucoup moins bien. Sans tournoi de préparation, c’est un très, très bon résultat
.” En effet, Roger Federer affaibli physiquement, a joué malgré des douleurs aux adducteurs. “Je n’ai ressenti aucune douleur dans ma vie de tous les jours, ce qui était positif. Alors j’ai vraiment toujours cru que je pourrais jouer ce match“. Ses douleurs l’ont même pousser à prendre un temps mort médical dès le premier set.