Camille Lopez, forfait pour le match en Angleterre samedi, a été perturbé par le diagnostic pessimiste de son médecin de club concernant son genou, a expliqué jeudi le manager Philippe Saint-André.

L’ouvreur du XV de France (9 sélections) avait dû sortir à la mi-temps du match face à l’Italie dimanche dernier et souffrait officiellement d’un hématome à un genou. Il s’est entraîné mercredi matin sans aucun problème, sans +strap+. Il a même buté, a déclaré Saint-André jeudi matin. Mercredi en fin de journée, le club de l’ASM, son staff médical, a décrété qu’il devait être au repos entre quatre et six semaines, a poursuivi le manager. On a eu une discussion avec Camille en fin de journée, il doutait.

J’ai besoin de joueurs avec aucun doute. Camille n’en avait aucun mercredi matin. Il en avait, il était perturbé mercredi soir, a renchéri un PSA qui peinait à masquer son agacement.

Lopez a donc été remplacé par le Parisien Jules Plisson pour le déplacement de samedi à Twickenham en clôture du Tournoi. C’est le 11e blessé depuis le début du Six nations, a conclu un PSA désabusé. Tant qu’il n’y aura pas un statut clair pour les joueurs en équipe de France, les choses seront compliquées.