Nos confrères de L’Equipe indiquent, ce jeudi matin, que les membres du staff de Guy Novès ainsi que ce dernier sont visés par une procédure de licenciement pour faute grave.

La raison de cette attaque est simple, si la Fédération Française de Rugby (FFR) remporte cette procédure de licenciement, alors la FFR serait autorisée à ne pas verser d’indemnités à Guy Novès et son staff.

C’est une longue procédure qui s’engage entre les deux parties. Selon le quotidien, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France pourrait demander une indemnité entre 2 et 3 millions d’euros. Reste à la FFR de trouver une faute grave à reprocher à Guy Novès et son staff.