Présent ce vendredi en conférence de presse après l’entraînement de l’UBB, le pilier Jefferson Poirot est revenu sur son choix de quitter le XV de France. Il évoque même un possible retour en 2023… qui sait ?

« Ça faisait un petit moment que j’avais envisagé la fin de ma carrière internationale, disons dès la mi-Tournoi. Mais au moment où il faut l’annoncer, ça devient plus difficile (sourire). Beaucoup de choses m’ont traversé l’esprit. L’annoncer, c’était ne plus pouvoir revenir en arrière. Ç’a été une période très intense. Mais j’ai choisi le moment, après cette phase de confinement et le relâchement qui a suivi. Je ne voulais pas être perturbé dans ma préparation physique et la reprise collective de l’entraînement. »

Mais le pilier de 27 ans ne serait pas non plus contre un retour avec le XV de France à la Coupe du monde 2023 si le sélectionneur a besoin de lui. « S’il y a besoin, je peux dire que oui… Mais on est en 2020. Je ne veux pas rester dans le vague mais si choix il y a, c’est le terrain qui décidera. J’ai envie de vivre les choses à fond avec le club. Prendre le leadership en club ou avoir le capitanat quand on est absent souvent, c’est difficile, ce n’est pas ma façon de faire les choses. J’avais l’impression de m’éparpiller. »