L’ancien joueur du XV d’Australie Israel Folay a déposé ce jeudi un recours contre son limogeage. Il avait en effet était écarté des terrain par la Fédération australienne de rugby et son club, après avoir tenu des propos homophobes sur ses réseaux sociaux.

Il défend la liberté de la religion“. Chrétien évangélique, Israel Folau s’est expliqué comme ça, en ajoutant :  “aucun Australien d’aucune confession ne devrait être limogé parce qu’il pratique sa religion“. À 30 ans, l’Australien avait déclaré sur son compte Instagram : “Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver”. Suite à cela, la Fédération australienne a décidé de résilier son contrat, chose que le joueur a bien entendu contesté. Pour autant, la Comission de discipline de la Fédération l’a limogé, fin mai. Cette fin de carrière, à laquelle il n’a pas fait appel, entraîne par contre des demandes de la part Israel Folay, comme celle d’avoir “des indemnités conséquentes à ses anciens employeurs”, est-il expliqué dans un communiqué. “La résiliation du contrat de M. Folau par ses employeurs l’empêche de jouer à un moment où il est au sommet de sa carrière et à l’orée de la Coupe du monde de rugby, qui l’auraient probablement davantage fait rayonner et avec d’autres opportunités“.