David Pocock, qui enchaîne les blessures à répétition, a annoncé ce mardi arrêter le championnat des franchises du sud Super Rugby. Il continuera, en revanche, le rugby au niveau national et espère bien disputer le Mondial 2019 au Japon.

Après treize ans de rugby professionnel, j’ai hâte de relever les défis du reste de l’année et de penser à la suite“, a confié Pocock. De son côté, son club a lui précisé que le joueur souffre “d‘une blessure rare à un mollet qui ne progresse malheureusement pas comme espéré“. À 31 ans, le joueur australien n’a joué que trois rencontres en championnat cette saison avec son club des ACT Brumbies.

Pour autant, Pocock espère bien disputer le mondial qui aura lieu au Japon en septembre, avec le XV d’Australie. Même s’il arrête de jouer en Super Rugby, la “loi Giteau” autorise les joueurs à plus de 60 sélections et qui ont disputé sept saisons de Super Rugby, sont éligibles pour l’équipe nationale, même s’ils jouent à l’étranger. “Remettre le maillot des Wallabies est évidemment mon but. C’est un grand honneur et c’est quelque chose que j’adore. Je vais tout faire pour me rétablir et retrouver la meilleur forme possible“, a déclaré le joueur.