Nikola Karabatic ne disputera pas le Championnat du monde de handball en janvier prochain.

C’est sans leur leader historique que les Bleus défendront leur titre mondial en Allemagne et au Danemark, en janvier prochain. Opéré vendredi du pied d’une blessure qu’il traîne depuis trop longtemps, il sera absent des terrains pendant quatre à six mois.

“La saison dernière s’est plutôt bien passée jusqu’au Final Four. A ce moment-là, les douleurs sont réapparues.
J’ai dû disputer les derniers matchs de la saison avec une forte gêne. On s’était dit qu’avec les vacances et du repos, les symptômes s’estomperaient, mais à la reprise, ils étaient toujours là”, a expliqué le joueur pour expliquer son choix de se faire opérer. “Ça va être la première compétition internationale que je vais manquer avec  les Bleus. Difficile de devoir renoncer à tout ça. En même temps, je savais  qu’en poursuivant, je n’avais aucune chance de disputer cette compétition”, a-t-il ajouté.

Karabatic va manquer à l’équipe de France, mais aussi au Paris SG, qui cherche plus que jamais cette saison à remporter la Ligue des champions.