Après avoir écarté l’Islande en 8es de finale, la France affronte la jeune et très rapide Suède. Les 28.000 spectateurs de l’arène Pierre-Mauroy à Lille ne seront pas de trop pour aider les Bleus à gagner pour s’ouvrir les portes des demi-finales.

Faut-il avoir peur de la Suède ? Seize ans après le triomphe des «Costauds» contre la Suède, les handballeurs français retrouvent la sélection scandinave, en plein renouveau, dès les quarts de finale de «leur» Mondial. Depuis, la France s’est envolée et écrase le handball mondial alors que la Suède a décliné. La Suède, c’est avant tout l’un des plus beaux palmarès de l’histoire avec quatre titres mondiaux (1954, 1958, 1990, 1999) et autant – un record – en Championnat d’Europe (1994, 1998, 2000, 2002). La Suède, c’est très solide, pense Nikola Karabatic. Cette équipe a été beaucoup remaniée. Elle est en confiance et joue très bien. Elle tente beaucoup, ne doute pas et c’est ce qui la rend dangereuse. Jusqu’à faire trembler l’équipe de France, favorite du Mondial ? L’échec aux Jeux olympiques de Rio (élimination au premier tour après 4 défaites et seule 1 victoire en poule) a sonné le départ du duo Olsson/Lindgren. Est arrivé l’entraîneur islandais Andresson qui a lancé la classe biberon (24 ans de moyenne d’âge) dans le Mondial français avec une belle réussite. Les Suédois montrent un visage très séduisant, reconnaît Guillaume Gille, co-entraîneur des Bleus. Ils ont deux très bons gardiens et une marque de fabrique : le jeu rapide avec une capacité incroyable à se projeter vers l’avant. Ça les rend extrêmement dangereux parce qu’ils ne peinent pas pour marquer. En quelques passes, ils traversent le terrain et les défenses.

«Ils» s’appellent Ekberg, Tollbring, Lagergren et Zachrisson. Chaque faute de la France sera punie par une contre-attaque, prévient Ljubomir Vranjes qui avait disputé le Mondial 2001 avec la Suède. Sauf que ce n’est probablement pas dans la vitesse qui déterminera le vainqueur de ce duel, mais la puissance. Et dans ce domaine, la France est intouchable.

Les dix derniers France-Suède

2015 – Mondial, 1er tour – France bat Suède 27 à 25
2014 – Euro, tour principal – Suède bat France 30 à 28
2012 – JO, finale – France bat Suède 22 à 21
2012 – JO, 1er tour – France bat Suède 29 à 26
2011 – Mondial, demi-finale – France bat Suède 29 à 26
2009 – Mondial, tour principal – France bat Suède 28 à 21
2008 – Euro, 1er tour – France bat Suède 28 à 24
2003 – Mondial, 2e tour – France bat Suède 30 à 24
2002 – Match amical – France – Suède: 24 – 24
2001 – Mondial, finale – France bat Suède 28 à 25 (a.p.)

Bilan des Français: 8 victoires, 1 nul, 1 défaite
Un boulevard en cas de qualification

En cas de succès face à la sélection scandinave, les Experts auront fait un grand pas vers le titre. En effet les éliminations surprises du Danemark, champion olympique l’été dernier à Rio, et de l’Allemagne, reine d’Europe, permettent aux Bleus d’envisager une demi-finale très abordable contre la Slovénie, qu’elle a battue deux fois en matchs de préparation, ou le Qatar, son adversaire malheureux en finale du Mondial 2015.