La situation est plus que tendue entre d’une part le directeur sportif espagnol et le technicien portugais, d’autre part la direction de l’Olympique de Marseille. Même s’il qualifie le club pour la prochaine Ligue des champions, André Villas-Boas pourrait faire ses valises avant cette échéance. Sans doute dès le mois de juin. “Zubi” pourrait l’accompagner.

C’est une crise que l’OM s’est inventé alors que tout allait bien ! Solide deuxième du classement de Ligue 1 et très bien parti pour disputer la Ligue des champions la saison prochaine, le club est sur le point de perdre l’artisan de cet exploit, André Villas-Boas. Outre les déclarations désabusées du technicien portugais sur le recrutement de Paul Aldridge, chargé de vendre des joueurs en Angleterre, le technicien portugais a appris par la presse cette semaine que le club accusait un déficit de 60 millions d’euros et pourrait faire l’objet de nouvelle sanction de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier.

André Villas-Boas a rejoint l’OM à la demande de son ami Andoni Zubizarreta. Ce dernier a lui aussi appris par la presse les deux mauvaises nouvelles de la semaine, et non par la direction. Les deux hommes, privés des moyens nécessaires à l’exercice de leurs fonctions respectives (entraîner et recruter), seraient tentés de quitter le bateau olympien à la fin de la saison. Un tel scénario serait catastrophique pour le club phocéen après un exercice 2019-2020 qui semblait être celui du renouveau !