La sanction est tombée envers les joueurs et les supporters turcs après avoir célébré leurs buts par des saluts militaires, lors des matchs de qualification pour l’Euro 2020.

En octobre dernier, les joueurs de l’équipe de Turquie ont fait beaucoup parler d’eux en célébrant leurs buts contre l’Albanie et la France d’un salut militaire. Un geste « considérés comme inappropriés compte tenu du contexte politique spécifique », avait déclaré l’UEFA avant d’ouvrir une enquête sur le sujet. Et résultat des courses, 10 joueurs ont été réprimandés, dont les attaquants Cenk Tosun et Burak Yilmaz ou encore le milieu de terrain Lillois, Yusuf Yazici.

Pour les supporters en revanche, le couperet est plus aiguisé. L’UEFA a condamné la Fédération turque de football à verser 50 000 euros d’amende. « À titre de sanction globale, incluant notamment les perturbations du public par ses supporters à l’occasion du match du tour de qualification pour le Championnat d’Europe 2020 entre les équipes nationales de Turquie et de France, le 14 octobre 2019  », a ainsi justifié l’instance européenne.