C’est officiel. Le championnat d’Espagne reprendra le 8 juin. Après la Bundesliga et le championnat du Portugal, il s’agira du troisième grand championnat européen à reprendre post-Covid.

La saison de Ligue 1 a-t-elle été enterrée avec une trop grande précipitation ? Chaque semaine qui passe porte à le croire. C’est au tour de la puissante Liga espagnole de confirmer une reprise dès le début du mois de juin. Une annonce faite par le Premier ministre Pedro Sanchez en personne : “L’Espagne a fait ce qu’elle devait et maintenant de nouveaux horizons s’ouvrent pour tout le monde. Le moment est venu de reprendre bon nombre de vos activités quotidiennes. La Liga reviendra à partir du 8 juin.”

Contraste saisissant entre la France et l’Espagne

En Espagne, le chef du gouvernement se réjouit de la reprise du football pro. En France, c’est une toute autre ambiance. La ministre des Sports Roxana Maracineanu critique les pays ayant repris le sport professionnel dans une posture un brin moralisatrice que l’histoire jugera. En outre, l’OL, Amiens et Toulouse ont été déboutés de leur recours en référé contre l’arrêt de la Ligue 1 et le Conseil d’Etat reste leur dernier espoir. Mais le gouvernement français ne reviendra pas sur sa décision et soutient la FFF et la LFP dans leurs décision d’avoir mis un terme aux championnats en France.

En attendant, le football reprend peu à peu en Europe. Mais pas en France.