Après avoir fait parler de lui avec sa photo de profil où il effectuait le salut militaire, Adil Rami s’est exprimé sur Instagram. Dans son message vidéo, l’ex de l’OM, toujours avec le sourire, demande qu’on lui “lâche la grappe”, puis explique que cette photo date à été capturée il y a deux mois, lorsqu’il a signé à Fenerbahçe. Le champion du monde français se dit “fatigué” de toutes ces histoires, et ne souhaitait pas s’inclure dans ces problèmes politiques (puisque le salut militaire a été effectué par les joueurs turcs au Stade de France, en soutien aux militaires en mission au nord de la Syrie ndlr).