Nouvelle polémique pour l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille. Après celui de Fort-Boyard puis celui concernant Pamela Anderson, Adil Rami prend désormais parti dans le cadre politique turc… Alors que le salut militaire des Turcs lundi soir au Stade de France a créé d’énormes critiques, Adil Rami vient ajouter son grain de sel.

Sur ses réseaux sociaux, adieu la photo de profil avec un ballon. Le joueur de Fenerbahçe pose désormais fièrement en effectuant le salut militaire turc, comme les joueurs au Stade de France qui apportaient leur soutien aux soldats engagés dans l’opération militaire au nord de la Syrie. Ce geste a d’ailleurs poussé l’UEFA à ouvrir une enquête disciplinaire sur les joueurs pour “provocation politique”. De nombreux politiques, dont la ministre des Sports Roxana Maracineanu avaient demandé à l’UEFA de prendre des sanctions “exemplaires”. Pas sûr, donc, qu’Adil Rami fasse l’unanimité avec cette photo…