Et si nous venions d’assister au plus beau Tour de France de tous les temps ? En tout cas pour Christian Prudhomme, directeur de la Grande Boucle depuis 2007, c’est une certitude !

Ce Tour de France s’inscrit dans la veine des six premiers mois de la saison. On a eu de très belles courses, on a donc un très beau Tour de France, parce qu’on a vu des coureurs oser, attaquer. Sur le Tour aussi, avec Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot, Egan Bernal, qui a attaqué de loin, comme on avait vu Mathieu van der Poel par exemple attaquer au printemps, ou Wout Van Aert.  J’espère que ça préfigure une nouvelle philosophie, portée vers l’offensive, vers l’audace, vers la générosité”, a déclaré le directeur du Tour à l’AFP.