Depuis quelques jours, l’avenir de Romain Bardet chez AG2R La Mondiale est très incertain. Le coureur a évoqué des envies de départ. Cyrille Guimard a évoqué cette situation dans une chronique pour cyclismactu.net.

“L’an dernier, je pense qu’il y a eu des remises en cause à tous les étages chez AG2R, c’est ce qui transpirait entre les lignes. Est-ce que les choses ont véritablement évolué en fonction des aspirations de chacun ? Ça, je n’en sais strictement rien, et ce n’est pas évident de le savoir parce qu’on n’a pratiquement pas couru de l’année. AG2R doit-il le garder ou pas ? La question, c’est quelles sont les vraies aspirations de Bardet, c’est à ce niveau-là que ça se passe. Alors on peut lui donner un chèque en plus, mais le chèque ne va pas remplacer les problèmes métaphysiques”, a indiqué Guimard sur cyclismactu.net.

Avant de poursuivre son explication : “En tout cas, ses envies d’ailleurs ne sont pas illogiques. Quand vous passez neuf ans dans la même équipe… Il a peut-être fait le tour du problème. S’il part, il pourrait peut-être emmener un ou deux coureurs avec lui, comme Mikaël Cherel avec qui il s’entend bien. Le marché est ouvert. Regardez Arkéa-Samsic, ils se sont creusés la tête et ils ont trouvé un leader qui est content de venir et de pédaler. On a bien eu Quintana chez Arkéa-Samsic, alors pourquoi pas Chris Froome chez AG2R La Mondiale si Bardet part.”