5e de Paris-Nice ce dimanche, Romain Bardet est revenu sur sa course et ce mois de mars qu’il débute de belle manière.

 

“C’est bien pour le début de saison. Je retiens que c’est mon meilleur mois de mars, en terme de forme, depuis que je suis professionnel. Il y a le résultat, il y a surtout les sensations qui sont allées crescendo sur la semaine. C’est déjà une performance en soi de passer entre les tracas, les bordures… On est tombé sur une équipe Sky qui était la plus forte. Ils ont été plus forts que moi au chrono, au Turini… Il n’y a pas à dire quoi que ce soit. Quintana et Bernal m’étaient supérieurs. Il n’y a pas de regret à avoir. J’ai essayé (dimanche) dans Peille, je suis rentré sur l’échappée mais le groupe s’est scindé en deux. A la fin, il y avait un peu de vent de face et j’ai vu certains adversaires reculer, j’ai essayé d’en profiter mais c’est difficile quand il y a encore quatre coureurs de Sky.”