L’Américain Floyd Mayweather a conservé ses titres WBA et WBC des welters en dominant l’Argentin Marcos Maidana aux points (115-112, 116-111, 116-111), samedi à Las Vegas. Déjà on reparle d’un duel en 2015 à Manny Pacquiao.

Floyd Mayweather Jr n’a laissé cette fois pas l’ombre d’un doute lors de ce deuxième combat entre les deux boxeurs qui s’étaient déjà affrontés en mai. Si Marcos Maidana avait malmené Mayweather lors de leur premier combat, leurs retrouvailles n’ont pas du tout tenu leurs promesses. A l’exception de la 4e reprise, Mayweather a remporté tous les rounds et donné une leçon de réalisme et de précision à son adversaire. A l’exception peut-être de la quatrième reprise que Mayweather a abordé encore déstabilisé par un coup reçu en toute fin de troisième round, voire après la cloche. Ce sont des choses qui arrivent, a relevé Mayweather, qui n’a pas voulu condamner le geste de l’Argentin. Maidana, qui avait promis d’infliger sa première défaite à Mayweather qu’il avait qualifié de pleurnicheuse, a reçu 166 coups (contre 128 pour Mayweather) et n’a jamais vraiment inquiété Money. Il a même tenté de mordre la main de son adversaire lors de la 8e reprise, selon Mayweather. C’était tellement fort que je n’ai plus senti trois de mes doigts jusqu’à la fin du combat, a regretté le champion américain. J’ai dû adopter une stratégie plus défensive sur la fin et bouger plus, a-t-il répondu aux sifflets qui ont accompagné la fin d’un combat qui n’a pas tenu ses promesses.

Sportif le mieux payé de la planète, l’Américain enregistre à 37 ans sa 47e victoire en autant de combats, dont 26 avant la limite. Il a reçu pour ce combat une bourse de 32 millions de dollars (24,5 millions d’euros), sans compter les recettes TV. Place désormais au duel annoncé depuis des années, mais sans cesse repoussé contre Pacquiao, l’autre star de la discipline. On ne sait pas ce que le futur nous réserve, mais c’est une possibilité, assure Mayweather. Depuis des années, le duel entre Pretty Boy et le Philippin, qui a décroché un titre mondial dans huit catégories (56 victoires, 5 défaites, 2 nuls), est annoncé. Mais les négociations achoppent régulièrement sur l’identité du diffuseur et de l’organisateur. on parle désormais Ce combat, s’il devait d’un hypothétique combat en mai 2015 avec une bourse dépassant les 200 millions de dollars.