Le LOSC est virtuellement leader, suite à sa victoire face au FC Nantes (2-0) en marge de la cinquième journée de Ligue 1. Malmenés en première période, les joueurs de René Girard n’auront eu besoin que de deux minutes dans le second acte pour faire vaciller la défense nantaise. Lille met désormais la pression sur Bordeaux.

Lille est virtuellement leader de ce championnat de France, en attendant le résultat des Girondins de Bordeaux. En grande difficulté lors de la première période, dominé dans tous les domaines, le LOSC a réalisé un second acte de haut niveau. Avec deux buts en deux minutes dès le retour des vestiaires, par le biais d’Origi et Lopes –à peine entré en jeu-, les Nordistes ont réussi à prendre le dessus sur le FC Nantes (2-0). Mais tout ne fut pas facile, bien au contraire. Les Canaris pourront notamment nourrir des regrets, à en voir leur quarante-cinq premières minutes de qualité. Pressing permanent, occasions, les joueurs de Michel Der Zakarian n’auront manqué que de réalisme. De réalisme mais aussi de réussite, comme lorsque Veretout trouvait le montant d’une sublime frappe de l’extérieur de la surface (40e). Lille s’était aussi fait une grande frayeur cinq minutes plus tôt après une occasion de Bedoya (35e) que Gakpé n’avait pu reprendre dans un second temps.

Origi, buteur puis passeur

Incapables de poser leur jeu et d’inquiéter les Nantais en première période, les joueurs de René Girard n’auront mis qu’une minute lors de la seconde pour faire taire les sifflets du stade Pierre-Mauroy. Sur une récupération, chose qu’il n’avait que très peu proposé lors du premier acte, Florent Balmont délivrait une merveille de centre bien repris par Divock Origi au second poteau (46e). Trois minutes plus tard, l’international belge changeait son fusil d’épaule et offrait à Lopes, tout juste entré en jeu, le but du K.O (2-0, 49e). Avec ce troisième succès de la saison en cinq rencontres, le LOSC se positionne en tant que leader du championnat, en attendant le déplacement de Bordeaux à Guingamp. De son côté, le FC Nantes s’incline pour la deuxième fois seulement de la saison et n’aura pas réussi à faire défaut aux statistiques. Les Canaris n’ont tout simplement pas gagné face aux Dogues depuis dix longues années, et un succès 2-0 le 1er mai 2004.

Jérémy LEVY