Tony Parker, président de Villeurbanne, a estimé que la décision de l’Euroligue d’arrêter la saison en raison de la pandémie de coronavirus “était une décision logique”.

“Étant donnée la crise sanitaire que traverse toute l’Europe, et comme nous avons déjà pu le mentionner, le basket ne nous semble pas du tout prioritaire“, a déclaré Parker dans un communiqué de l’Asvel. “Nous sommes contents du parcours réalisé cette saison dans cette compétition et nous avons déjà hâte de la retrouver à la reprise, avec les mêmes ambitions: rendre fier notre public face aux plus grands d’Europe et représenter au mieux le basket français dans la plus prestigieuses des compétitions”, a-t-il poursuivi.

Villeurbanne était 15ème sur 18 au moment de l’arrêt du championnat.