Le coureur kényan Abraham Kiptum a été suspendu quatre ans à cause d’une irrégularité dans son passeport biologique.

L’Unité d’intégrité de l’athlétisme a confirmé ce lundi la sanction à l’encontre du Kényan Abraham Kiptum. L’ancien recordman du semi-marathon, qu’il avait couru à la surprise générale en 58’18” à Valence, est donc suspendu pendant quatre ans pour « l’usage d’une substance interdite ou d’une méthode interdite », a annoncé l’AIU, sans plus de précision. Le marathonien était déjà sous le coup d’une suspension provisoire depuis le mois d’avril dernier.