Rugby - Six Nations

L'Italie est-elle à sa place ?

L'Italie est-elle à sa place ?

Le capitaine du XV d'Italie Sergio Parisse prend la défense de son équipe. Il a estimé qu'"aucune autre équipe" ne méritait de participer au Tournoi des Six Nations à la place des Azzurri, écrasés samedi par le Pays de Galles (67-14) et qui n'ont gagné qu'un match lors des trois dernières éditions. "S'il y a un système de play-off ou de relégation instauré dans le Tournoi, nous y participerons. Mais aujourd'hui, et je le dis avec le plus grand respect pour la Géorgie et la Roumanie, aucune autre équipe ne mérite de jouer à notre place dans ce tournoi", insiste Parisse. "Nous avons gagné le respect de nos adversaires au fil des ans et grâce à nos résultats, en battant le Pays de Galles, l'Ecosse, l'Irlande et la France. Si nous sommes là, c'est grâce aux résultats que nous avons obtenus sur le terrain", a-t-il ajouté Parisse.

Cette année, les Italiens ont bien résisté en France (23-21), avant de sombrer face à l'Angleterre (40-9), l'Ecosse (36-20), l'Irlande (58-15) et le Pays de Galles. Ces résultats ont fait resurgir les doutes quant à la légitimité de la présence des Italiens dans le Tournoi. L'édition 2016 a valu aux Italiens une deuxième cuillère de bois en trois ans. Sur ces trois dernières années, les Azzurri n'ont gagné qu'un seul match, en 2015 face à l'Ecosse.

Le pays de Galles humilie l'Italie


L'Irlande déroule face à Italie


L'Angleterre écrase l'Italie


De justesse



à lire aussi

Buzz sport

L'Allemagne et le Chili dans le dernier carré C. Confédérations

L'Allemagne et le Chili dans le dernier carré

L'Allemagne et le Chili sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations dont les affiches seront Allemagne-Mexique et Chili-Portugal. Pour le compte de la troisième journée, l'Allemagne s'est imposée contre le Cameroun (3-1), tandis que le Chili a concédé un nul contre l'Australie (1-1). Demirbay (48e) et Werner (66e et 81e). ont inscrit les buts allemands, tandis qu'Aboubakar a réduit la marque (81e). Mamouka a quant à lui été expulsé, suite à un attentat sur Can (64e). Dans l'autre match, l'Australie a ouvert la marque par Troisi (42e), tandis que Rodriguez a égalisé pour les Chiliens (68e).