Automne Pavia apporte à la France sa deuxième médaille aux Championnats du monde de judo avec le bronze chez les moins de 57 kilos.

Automne Pavia n’est pas venue pour rien à Tcheliabinsk. Un an après ses Mondiaux ratés à Rio de Janeiro, avec une 5e place, la Français a pris sa revanche en terminant sur le podium en Russie. Comme aux Jeux Olympiques de Londres, elle a pris la 3e place chez les moins de 57 kilos. Pour cela, Pavia a dominé la Brésilienne Rafaela Silva, championne du monde en titre, au golden score.

Rapidement menée par d’un yuko, elle a égalisé de la même façon, avant de passer pas loin d’une terrible désillusion à quelques secondes de la fin du combat mais d’être sauvée par l’utilisation de la vidéo. C’est finalement sur une pénalité donnée à son adversaire qu’elle s’est parée de bronze. Une belle récompense pour la judokate de 25 ans, battue de justesse en demi-finale par la Japonais Nae Udaka sur un yuko déjà rapidement encaissé (0-1).

Une déception qu’elle a su ravaler pour apporter à la France sa deuxième médaille de ces Mondiaux après celle d’Amandine Buchard (-48 kilos). Un peu plus tôt dans la journée, Ugo Legrand, dès les 8e de finale, et Pierre Duprat, au tour suivant, ont rapidement disparu chez les -73 kilos. Legrand était vice-champion du monde en titre. Une nouvelle chance de médaille évaporée pour la France.