La Ryder Cup se déroule ce week-end à Hazeltine (Etats-Unis). Prestigieuse compétition de golf biennale, elle met aux prises les vingt-quatre meilleurs joueurs d’Europe et des Etats-Unis. Présentation de l’édition 2016 alors que l’Europe tentera de remporter un 4e trophée consécutif.

Une équipe européenne novice

L’équipe européenne risque de manquer d’expérience lors de cette Ryder Cup. En effet, la moitié de son équipe, soit 6 joueurs (Rafael Cabrera-Bello, Matthew Fitzpatrick, Andy Sullivan, Danny Willett, Chris Wood et Thomas Pieters), est composée de novices qui découvriront pour la première fois cette compétition. Comme cinq d’entre eux étaient automatiquement sélectionnés par rapport à leur classement, le capitaine Darren Clarke a décidé de faire appel à deux golfeurs expérimentés pour les encadrer : Lee Westwood (43 ans, 9 participations à la Ryder Cup) et Martin Kaymer (31 ans, 3 participations). Ils seront aussi accompagnés dans cette tâche par Sergio Garcia, Rory McIlroy, Justin Rose et Henrik Stenson. Les Européens abordent toutefois la compétition avec de meilleurs résultats que leurs adversaires. Ils ont remporté, individuellement, 12 titres cette saison alors que les Américains n’en ont glané que 9.

Davis Love: La meilleure équipe jamais assemblée

La déclaration est signée Davis Love, capitaine de l’équipe des Etats-Unis, pour présenter son équipe lors d’une conférence de presse lundi. Avec des joueurs comme Jordan Spieth, Dustin Johnson ou encore Phil Mickelson, il pense que les Américains peuvent de nouveau remporter un trophée qui leur échappe depuis trois éditions. Contrairement aux Européens, quasiment chaque joueur américain a déjà disputé la Ryder Cup. La sélection US ne compte que deux novices avec Brooks Koepka et Ryan Moore. L’avantage de jouer devant son public est un autre atout, non négligeable dans le cadre de la Ryder Cup. Mais les Européens ont prouvé qu’ils savaient faire fi de la pression extérieure avec la victoire remportée à Medinah en 2012.