Auto-Moto - Formule 1

Le GP de France annoncé pour 2018

Le GP de France annoncé pour 2018

L'annonce officielle de ce retour, avec tous les détails, sera faite lundi à Paris, au siège de l'Automobile Club de France. Le dernier GP de France de Formule 1 a eu lieu en 2008, sur le circuit de Magny-Cours (Nièvre), près de Paris, avec un déficit important épongé par l'Etat et les collectivités locales.

Le circuit du Castellet a déjà accueilli l'épreuve, dans les années 1970 et 1980, puis le circuit a été racheté par Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1 qui l'a totalement rénové. Il l'a ensuite cédé à son épouse Slavica dans le cadre de leur divorce.

Le coût du plateau de F1 est actuellement estimé à 20 millions d'euros, en Europe, et jusqu'à deux fois plus en Asie, hors frais d'organisation. Seules les collectivités de la région PACA seraient impliquées financièrement dans ce dossier, au sein d'un Groupement d'Intérêt Public (GIP), l'Etat restant à l'écart. Le dossier a été mené avec la plus grande discrétion, ces derniers mois. Christian Estrosi a promis au printemps, pendant sa campagne pour devenir président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), qu'il ferait le maximum pour faire revenir la F1 au Castellet, en tablant sur des retombées touristiques dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et le Var. Le circuit accueille à nouveau depuis l'an dernier le Bol d'or, une grande épreuve d'endurance motocycliste, comme de 1978 à 1999, qui a attiré 75.000 spectateurs pendant deux jours en septembre.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport

Sondage : Casillas à l'OM, une bonne idée ? Ligue 1

Sondage : Casillas à l'OM, une bonne idée ?

Selon le journaliste Hugo García, l'OM aurait formulé une offre de 2 ans pour attirer Iker Casillas la saison prochaine. Marseille cherche absolument un gardien et observe de près les prestations du portier de Porto. À plusieurs reprises des émissaires marseillais ont été aperçus à l'Estádio do Dragao. Le nom du portier espagnol vient donc s'ajouter à ceux de Rui Patricio et Steve Mandanda, qui circulent depuis plusieurs jours pour remplacer Yohann Pelé.