Le PSG n’aime pas que l’on détourne son image. Même lorsqu’il s’agit d’une artiste mondialement connu comme M.I.A.

Le Paris Saint-Germain a surement gagné en notoriété aux Etats-Unis, mais pas forcément pour une bonne raison. Lundi matin, la chanteuse M.I.A a dévoilé une lettre envoyé par le club de la capitale, fâché du dernier clip de la chanson BORDERS de l’artiste américaine. Dans cette vidéo, qui dénonce le traitement réservé aux réfugiés, M.I.A apparaît avec un maillot du PSG détourné, ou au lieu du logo Fly Emirates apparaît le logo Pirates Emirates.

La direction parisienne demande la suppression des passages où M.I.A apparaît avec ce nouveau et dit ne pas comprendre pourquoi nous sommes associés à travers notre maillot et notre logo à la dénonciation du traitement des réfugiés. Les fans de l’artiste américaine s’en donnent déjà à coeur joie sur les réseaux sociaux pour se moquer du champion de France en titre.