Gerard Piqué n’a pas du tout apprécié qu’André Gomes soit victime des sifflets de la part d’une partie du public au Camp Nou lors de la victoire face à Valence (4-2), dimanche soir.

C’est une chose de siffler quand un match se déroule mal et c’en est une autre de le faire quand un joueur va entrer. Cela influe sur la confiance du joueur. Ceux qui viennent siffler peuvent rester chez eux.

NP