Alors que François Hollande va rendre visite aux Bleus à Clairefontaine ce jeudi, le chef de l’Etat a accordé une interview à nos confrères du Parisien, dans laquelle il rappelle les devoirs inhérents à ceux qui représentent leur pays. L’équipe de France doit être pour tous un motif de fierté, d’unité, de mobilisation. Ce qui compte, au-delà du résultat, c’est l’image d’une équipe combative, solide et enthousiaste (…) Les Français doivent être fiers de leur pays. De ses sportifs, sûrement, mais aussi de ses entrepreneurs, de ses créateurs, de ses travailleurs qui se battent anonymement pour que la France réussisse, a expliqué le Président de la république. Nous devons dire du bien de la France. Soutenons cette équipe (…) La France n’est pas favorite et alors ? Rien n’est impossible pour les Bleus. Ils peuvent réussir. Aucun défi ne doit nous être étranger (…) Ce qui va faire la force de cette équipe, c’est sa jeunesse. Elle constitue un bloc. (Sur Didier Deschamps) Je le respecte profondément. Comme joueur, comme ancien capitaine, comme entraîneur. Sa tâche n’est pas facile, Didier Deschamps peut compter sur des individualités de talent et il sait préserver le collectif. C’est la condition du succès. Un message qu’il fera surement passer aux hommes de Didier Deschamps.

Plus d'articles