Le Français Hassan N’Dam, qui était déjà champion du monde WBA par intérim des poids moyens, a remporté samedi son combat face au Japonais Ryota Murata et peut désormais exhiber sa ceinture. Sa victoire a toutefois été assez contestée par les observateurs.

Bien que dominé pendant le combat, le Français Hassan N’Dam, 33 ans, est devenu champion régulier WBA des poids moyens en battant aux points (deux juges contre un) le Japonais Ryota Murata, 31 ans, samedi à Tokyo. Un résultat très surprenant, tant Murata semblait avait dominé les débats. Les juges n’ont pourtant accordé que deux rounds au Japonais, qui avait réussi à envoyer son adversaire au tapis à la 4e reprise.

Au bout de 12 rounds et devant un public acquis à sa cause, Murata, champion olympique à Londres en 2012, est resté incrédule en apprenant sa défaite, la première en 13 combats professionnels depuis 2013.

Les juges ont manifestement récompensé l’abnégation et le courage du Français qui, même s’il a fait preuve de beaucoup moins de précision que son adversaire, ne s’est jamais découragé.

N’Dam était déjà champion du monde WBA par intérim depuis décembre dernier et un KO expéditif infligé au Vénézuélien Alfonso Blanco après 22 secondes de combat à Saint-Denis-de-la-Réunion.