Strasbourg a arraché son billet pour les demi-finales de l’Eurocoupe au bout d’un long suspense, mercredi au Rhénus, grâce à son match nul contre les Russes de Nijni Novgorod, 91 à 91, après deux prolongations.

Les Strasbourgeois s’étaient imposés de neuf points à l’extérieur à l’aller (94-85), mais c’est également l’écart qu’avaient creusé les Russes à la fin du temps réglementaire (74-65) et à l’issue de la première prolongation (86-77).

Nijni Novgorod et son Américain Victor Rudd (26 points) ont été longtemps en position de se qualifier. Le club russe était même en tête de 18 points dans le troisième quart-temps (50-32 puis 60-42). S’il n’a pas toujours fait les bons choix, le meneur Rodrigue Beaubois a soulagé son équipe en inscrivant un tir à trois points décisif à 30 secondes de la fin, alors que Nijni Novgorod n’avait pas encore abdiqué. L’homme du match a été l’Américain Kyle Weems, avec 35 points.

Strasbourg est la première équipe française à atteindre le dernier carré de l’Eurocoupe, deuxième échelon continental, depuis Chalon-sur-Saône en 2001. L’Elan avait perdu en finale de ce qui s’appelait alors la Coupe Saporta. La SIG affrontera en demi-finale les Italiens de Trente, qui ont éliminé leurs compatriotes de Milan.

Strasbourg-Trente et Galatasay-Las Palmas en demi-finales

Strasbourg affrontera Trente en demi-finales (29 mars et 6 avril) de l’Eurocoupe alors que l’autre rencontre opposera Galatasaray à Las Palmas.