Une semaine avant le Meeting Areva au Stade de France (5 juillet), Renaud Lavillenie effectuera une exhibition sur le Trocédaro (28 juin), face à la Tour Eiffel. Le recordman du monde (6,16 m) prendra son envol sur un sautoir de fortune installé pour l’occasion, face à la Seine et à la Tour Eiffel. Objectif : réaliser le cliché qui fera le buzz, où l’Auvergnat donnera l’impression de surplomber la Dame de Fer en contrebas grâce à la perspective. L’idée trottait dans la tête du champion olympique depuis son exploit de Donetsk. C’est cool qu’un rêve ait pu prendre corps rapidement, s’enthousiasme-t-il dans L’Equipe, qu’on saute sur l’occasion pour profiter de l’intérêt né de mon record. Si l’essai est transformé, il est sera renouvelé. Son entourage a déposé un logo Jump Around the World (Sauter à travers le monde) et rêve de la muraille de Chine ou bien de Time Square à New York.

L’avenir de l’athlétisme passe par là, aller à la rencontre des gens dans les rues, estime Laurent Boquillet, l’organisateur du Meeting Areva.