Qu’il reste derrière, a répondu Armel Le Cléac’h par radio aux hommes de la Marine Nationale qui survolaient son bateau et lui demandaient s’il avait un message pour Alex Thomson.

Et vous lui dites qu’il reste derrière. Et que je suis très content de naviguer contre lui, a répondu Armel Le Cléac’h. L’avance du leader du Vendée Globe, qui file à nouveau plus vite vers l’arrivée que son rival Alex Thomson, est repassée au-dessus des 40 milles à la veille de l’arrivée aux Sables d’Olonne. Au pointage de 09h00, le Français, qui navigue sur Banque Populaire VIII, se trouvait à 350 milles de l’arrivée, après avoir parcouru quelque 30 milles à une vitesse de 14 nœuds. Derrière lui depuis plus de 40 jours, le Gallois Thomson a perdu de la vitesse -il a navigué à 10 nœuds durant les dernières heures- et accuse un retard de 40,13 milles sur Le Cléac’h.

Selon les dernières estimations, l’arrivée du vainqueur du 8e Vendée Globe est prévue jeudi entre 10h00 et 14h00 en fonction de la marée. Si la ligne est coupée avant 13h02, la course aura été bouclée en 74 jours, soit 4 jours de mieux que le temps de référence établi par François Gabart en 2012/2013 (78 jours 2 heures 16 minutes).