Après Romain Attanasio (Famille Mary – Etamine du Lys) un^peu plus tôt, le Néo-Zélandais Conrad Colman (Foresight Natural Energy) a achevé son Vendée Globe vendredi en 16e position. Son premier tour du monde en solitaire et sans escale.

Romain Attanasio a franchi la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne à 11h06, bouclant son tour du monde en 109 jours 22 heures et 4 minutes, soit 35 de plus que le vainqueur Armel Le Cléac’h (Banque populaire VIII). Conrad Colman l’a suivi peu après dans le chenal menant au port Olona, arrivé à 15h00 après 110 j 01 h 58 min et 41 sec de course.

Premier Néo-Zélandais à boucler un Vendée Globe à 33 ans, Colman a traversé les vents contraires pour achever sa course. Il a dû finir avec un gréement de fortune (mât et grand-voile), après avoir démâté le 10 février au large des côtes portugaises. Alors 10e, son allure s’est réduite et son classement a chuté, au même rythme que ses provisions de nourriture. Mercredi, il confiait même n’avoir à bord que deux petits gâteaux secs. Son aventure s’est finalement bien achevée, avec à la clé une autre première: le Kiwi fou est devenu le premier marin à escalader l’Everest des mers sans utiliser d’énergie fossile, préférant opter pour un moteur électrique, des panneaux solaires et un hydro-générateur.

Il ne reste que deux navigateurs en mer. Le Néerlandais Pieter Heerema (No Wway Back) pointe à 984 milles (près de 1.500 km) de la Vendée, et la lanterne rouge française Sébastien Destremau (TechnoFirst – faceOcean) à 2.479 milles (moins de 4.000 km). Son arrivée est attendue aux alentours du 10 mars.