Thomas Coville, détenteur du record du tour du monde en solitaire en 49 jours, aura un nouveau trimaran géant à disposition. La construction de Sodebo 5, un bateau nouvelle génération qui vole sur l’eau, est lancée. Il prendra part à la course autour du monde en 2019.

Je vis pour ça, je me réveille chaque jour en y pensant, disait en 2012 Thomas Coville, déterminé à devenir l’homme le plus rapide en solo autour de la planète. Tout ce que je fais, c’est en vue de ce tour du monde. Depuis le 25 décembre c’est fait avec son tour du monde en 49 jours à bord de Sodebo Ultim’. Se pose aujourd’hui la question de l’après. L’entreprise vendéenne Sodebo et Thomas Coville se lancent ensemble dans une nouvelle aventure avec la construction d’un nouveau bateau qui sera conçu pour la course autour du monde en multicoque et en solitaire dont le départ sera donné de Brest à l’automne 2019. Il y aura un nouveau bateau Sodebo pour faire ce tour du monde en 2019. C’est parti pour être un trimaran. Avec le Sodebo 5, il y aura un avant et un après, a dit le skipper à l’occasion d’une conférence de presse à Paris. Le bateau, calqué sur cette classe Ultime, celle des plus gros multicoques, fera 32 m de long pour 23 m de large et 35 m de haut.

Avec le collectif Ultim, nous sommes en train de constituer une flotte capable d’apporter de l’émotion et de susciter de l’intérêt, souligne Patricia Brochard, coprésidente de Sodebo. Parmi nos objectifs, outre la sécurité, nous voulons offrir des courses avec du suspense, de l’émulation entre les marins et pour chaque événement, une histoire à écrire qui pourra passionner le public.

Nous avons envisagé d’améliorer Sodebo Ultim’. Avec cette plate forme, nous partions de nouveau d’une contrainte que nous pouvions améliorer mais pas révolutionner. La décision finale a été prise, pendant le tour du monde, avec l’envie d’innover. Les enseignements de ce tour du monde en mode record ont permis d’enrichir la réflexion et donc la prise de décision.

Thomas Coville naviguera sur Sodebo Ultim’ pendant encore deux saisons et sur le nouveau bateau en 2019. Tout ce qu’on a appris et conçu avec Sodebo Ultim’ nous sert aujourd’hui, explique le skipper. Nous avons la chance d’avoir un Ultim comme laboratoire pour tenter, chercher, explorer, tester grandeur nature et concevoir un nouveau bateau. Nos trois tours du monde en multicoque en solitaire constituent une base de données unique. Depuis la Route du Rhum 2014, une veille technologique a été mis en place. Nous avons dialogué avec des architectes qui nous ont immergé dans cette évolution technologique des bateaux qui volent, raconte Coville. Nous avons aussi observé tout ce qui se fait de mieux dans la voile actuelle, sur la Coupe de l’America et même dans l’aéronautique et l’automobile en se posant la question : si je devais concevoir un nouveau bateau, qu’est ce qui nous aiderait ?

Nous sommes sur un projet qui n’est pas encore définitif avec des avant-projets pionniers et une organisation très innovante que nous dévoilerons au printemps, précise le skipper.
Agenda

2017
The Bridge (équipage)
Transat Jacques Vabre (double)

2018
Route du Rhum (solitaire)
Mise à l’eau du nouveau bateau fin 2018

2019
Course autour du monde en solitaire en Ultim