La levée du confinement en Floride a permis l’organisation d’un tournoi de tennis féminin, en dehors du Circuit WTA qui ne redémarrera pas avant le 20 juillet.

La première rencontre de ce tournoi a vu la victoire de l’Américaine Danielle Collins, 51e joueuse mondiale, face à sa compatriote Amanda Anisimova (28e) 4-1, 4-2. Puis l’Australienne Ajla Tomljanovic (56e) s’est imposée face à l’Américaine Alison Riske (19e) 4-3, 4-1.

Ce tournoi disputé à huis clos est le premier dans le monde du tennis professionnel féminin depuis le début de la pandémie. Un tournoi masculin sur le même format avait déjà eu lieu, avec toutefois des joueurs moins renommés.

Le protocole sanitaire est le suivant :

  • Les joueuses se sont vues prendre leur température à leur arrivée sur le site ;
  • Elles doivent porter elles-mêmes leurs équipements et serviettes ;
  • Chacune ses propres balles, pas de ramasseurs ;
  • Un “touché” de raquettes en guise de poignée de main ;
  • Un arbitre masqué.