À Roland-Garros, il avait -malencontreusement- déclaré que Serena Williams avait une “personnalité mauvaise”, après qu’il ait dû céder la place à la championne en conférence de presse, le 1er juin dernier.

Mais ce mardi,  le finaliste malheureux de 25 ans à Roland-Garros veut se faire pardonner. S’il avait assuré avoir “oublié” prononcer ses propos, il change désormais de stratégie pour se réconcilier avec l’Américaine. il a en effet déclaré lors d’une conférence en Autriche : “En guise de réparation, j’aimerais bien jouer un double mixte avec Serena à Wimbledon ou à New York“.