Ce lundi, Serena Williams a, deux mois après son dernier match en compétition, retrouvé la victoire au tournoi de Rome, en battant la Suédoise Rebecca Peterson 6-4, 6,2.

Je n’ai pas joué une tonne de matches, cette saison. Pas par choix, mais par force. Alors ça fait du bien. Je voulais vraiment, terriblement, être sur le circuit et jouer“, a déclaré la joueuse Américaine. Mais si Serena Williams, 11ème joueuse mondiale, 37 ans, n’a pas eu de mal à battre son adversaire du jour, elle a commis plus de 22 fautes au premier set. “Je n’ai pas pu m’entraîner autant que je l’aurais voulu. J’ai été blessée plus longtemps que ce j’imaginais. Mais j’adore la saison sur terre et je voulais y être. J’ai vraiment fait le maximum et me voilà” s’est-elle défendue. ” En gros, j’étais au régime. C’était terrible. C’est compliqué quand vous êtes immobilisés. En gros ça veut dire que vous devez manger de l’herbe. C’est ce que j’ai fait, un cauchemar”, a-t-elle continué.

Et si ce séjour romain semble satisfaire Serena Williams, elle va, au 2ème tour,  être confrontée à sa soeur, Venus Williams. Un scénario qui s’est déjà produit en 1998, à Rome également. “C’est fou. C’était en demi-finales, non ? En quarts de finale. J’en ai un vague souvenir. On joue souvent l’une contre l’autre ces temps-ci. C’est comme ça. Elle a un premier tour dur contre (la Belge Elise Mertens). J’espère qu’elle va passer. On verra ensuite” a conclu Serena Williams.

Vanessa Maurel