Rafael Nadal, vainqueur de 9 des 10 dernières éditions de Roland-Garros, pourrait affronter en quarts de finale le N.1 mondial Novak Djokovic,

Cette confrontation anticipée entre les deux immenses favoris du tournoi est rendue possible par le statut de tête de série N.6 de l’Espagnol. Pour la première fois de sa carrière, Rafael Nadal arrive à Roland-Garros sans figurer parmi les quatre premières têtes de série. Même en 2005, lors de son premier succès à Paris, il avait bénéficié du forfait de l’Australien Lleyton Hewitt (alors N.2), pour transformer son 5e rang mondial à l’ATP en tête de série N.4.

Le tirage au sort a réservé un rude traitement à l’Espagnol, qui débutera face au jeune Français Quentin Halys, N.304 mondial. Il pourrait croiser en 8es de finale le Bulgare Grigor Dimitrov (N.10). Et s’il passe l’obstacle Djokovic, c’est le Britannique Andy Murray (N.3) qui pourrait l’attendre en demi-finales.

Le Majorquin aborde Roland-Garros avec le pire ratio victoires/défaites (17/5) sur terre battue de sa carrière. Pour la première fois, il n’a gagné aucun Masters 1000 avant d’arriver à Paris.

Djokovic, lui, reste sur 22 victoires de rang. Il a remporté cette année l’Open d’Australie et les Masters 1000 d’Indian Wells, Miami, Monte-Carlo et Rome.

Dans le tableau féminin, la Russe Maria Sharapova, tenante du titre et tête de série N.2, débutera face à l’Estonienne Kaia Kanepi, N.49 mondiale. Sharapova, également victorieuse en 2012 et finaliste en 2013, devrait ensuite retrouver en quarts de finale l’Espagnole Carla Suarez-Navarro (N.8), qu’elle a dominée en finale à Rome dimanche dernier. L’Américaine Serena Williams, N.1 mondiale et victorieuse en 2013, commencera face à une qualifiée. Elle pourrait ensuite croiser dès le 3e tour la Bélarusse Victoria Azarenka, ancienne N.1 mondiale redescendue au 27e rang après une saison 2014 perturbée par des blessures.