Le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli voudrait partager les loges du central de Roland-Garros à l’édition 2021.

 “Il y aura une option qui permettra aux spectateurs munis de billets ‘entrée générale’ (qui ne donnent accès qu’aux courts annexes qui n’ont pas de sièges numérotés, ndlr), d’avoir accès aux loges lorsqu’elles sont vides“, a expliqué Bernard Giudicelli lors d’un live sur internet organisé par Gaël Monfils. “Les personnes qui prennent cette option, c’est quelques euros de plus, recevront un SMS lorsqu’ils seront dans le stade qui leur dira ‘vous pouvez vous rendre sur le court Philippe-Chatrier, à telle loge, à telle tribune’. Ils auront la possibilité d’assister au match depuis la loge et au moment où les titulaires de la loge reviendront, ils repartiront sur les courts annexes”, a-t-il continué. “C’est cette idée de partager la disponibilité des loges lorsque les titulaires ne sont pas là (…) Les loges et les partenaires qui les financent contribuent aux recettes de la Fédération“.

Le tournoi de Roland Garros représente 80% du budget de la Fédération.