Hier soir, Nicolas Mahut s’est incliné en 4 sets face à l’Argentin, Leonardo Mayer. Le joueur français est revenu sur son match et parle même de souffrance.

 

“J’avais très mal partout aujourd’hui. C’est peut-être le match de ma carrière où je suis allé le plus loin dans la gestion de la douleur. Aujourd’hui, c’était difficile dès le début du match. C’était vraiment un match dans la souffrance mais j’ai essayé de serrer les dents, de la repousser au maximum. Je n’étais pas très loin de l’emmener dans un cinquième set, c’est dommage. J’aurais voulu continuer un peu plus, profiter du public, profiter de ces instants. Je savais aussi qu’il y avait la possibilité de jouer Roger (Federer) en huitièmes de finale, c’est aussi ce qui me poussait à continuer. Je suis allé très, très loin aujourd’hui pour essayer de contrôler la douleur. Je ne sais si c’était mon dernier match à Roland Garros, mais si c’était le cas, j’ai fini d’une belle manière. Cette année, je voulais quoi qu’il arrive sortir du terrain la tête haute, en donnant tout.

J’ai réussi à le faire sur mes trois matches. Aujourd’hui, il y a un peu de tristesse parce que je sentais que le tennis, je l’avais, j’ai peut-être rarement joué comme ça ici, et en même temps, mon corps m’a un petit peu lâché dans ce match. Je lui en demande déjà beaucoup. Je ne vais pas être trop sévère.”