Décalé cette année du 20 septembre au 4 octobre du fait de la crise du Covid-19, Roland-Garros doit effectuer quelques adaptations.

La première d’entre elle est l’éclairage. Au début de l’automne, la lumière du jour n’est pas celle du printemps. Les quatre courts principaux disposent déjà d’un éclairage, mais ce n’est pas le cas des courts secondaires. La FFT envisage de porter à 12 au total le nombre de courts éclairés.