La star du tennis féminin, Naomi Osaka,vivait jusqu’à aujourd’hui avec la double nationalité américaine et japonaise. Mais cette dernière a décidé de privilégier la nationalité du Soleil levant.

Avec ce nouveau statut, la jeune femme n’a qu’un seul événement dans le viseur : les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Alors qu’elle s’apprête à avoir 22 ans le 16 octobre et que la loi japonaise stipule “qu’un Japonais ayant plus d’une nationalité doit en choisir une” avant cet âge-là, Osaka a fait son choix. “Cela me donne un sentiment particulier d’essayer d’aller aux Jeux Olympiques pour représenter le Japon (…) Je pense que je pourrai y mettre plus d’émotion en jouant pour la fierté du pays“, a-t-elle déclaré à NHK.

Un honneur pour son pays pour lequel elle jouait déjà dans les compétitions internationales. D’ailleurs, Naomi Osaka est devenue le premier sportif japonais à remporter un tournoi du Grand Chelem, en 2018 à l’US Open, devant même Kei Nishikori qui a atteint la finale du même tournoi en 2014.