Il est tout neuf et il va faire des jaloux. A quelques jours du coup d’envoi de l’US Open, la fédération américaine de tennis a inauguré mercredi soir le tout nouveau court Louis-Armstrong. Equipée d’un toit à l’instar du court Arthur-Ashe.

D’une capacité de 14 069 places, il dispose également d’un toit rétractable laissant passer la lumière du jour. “Ce superbe nouveau stade va offrir aux joueurs et aux joueuses une nouvelle scène magnifique pour offrir aux fans du grand tennis”, a estimé Katrina Adams, la présidente de l’USTA. Cette inauguration est la pièce d’un plan d’investissement de 600 millions de dollars de l’USTA sur le site de Flushing Meadows depuis cinq ans.

Ouvert en 1964, ce court était devenu en 1978 le court central de l’US Open, lorsque le tournoi américain avait déménagé de Forrest Hills à Flushing Meadows, dans le quartier du Queen’s, à New York. Il avait été nommé “Louis Armstrong” en référence au célèbre jazzman qui avait vécu près du site jusqu’à sa mort en 1971. Du temps de sa splendeur, le Louis-Armstrong pouvait accueillir jusqu’à 18.000 spectateurs. Lorsque le court Arthur-Ashe (23.700 places) a été inauguré en 1997, il a perdu son statut de plus grand court de la planète tennis ainsi que de scène principale de Flushing Meadows.