Après l’Indian Wells, le tournoi de Miami (prévu du 24 mars au 5 avril) a lui été annulé ce jeudi en raison du coronavirus.

Bien que le virus ne se soit pas propagé dans notre communauté à l’heure actuelle, nous voulons prendre les mesures pour que la situation demeure ainsi“, a expliqué Carlos Gimenez, maire du comté de Miami-Dade, dans un communiqué instituant un “état d’urgence” sur son territoire. Une annulation qui survient quelques jours à peine après celle des tournois ATP et WTA d’Indian Wells, les deux premiers gros tournois de la saison. L’ATP et la WTA pourraient également annoncer la suspension des tournois pour six semaines, ce qui impacterait les tournois ATP 250 de Houston (6-12 avril) et Marrakech (6-12 avril), le Masters 1000 de Monte-Carlo (12-19 avril), l’ATP 500 de Barcelone (20-26 avril) et l’ATP 250 de Budapest (20-26 avril). Chez les dames sont concernés les tournois de Charleston (6-12 avril), Bogota (6-12 avril), Stuttgart (20-26 avril) et Istanbul (20-26 avril).