Une étude réalisée pour ESPN chiffre à 12 milliards de dollars les pertes probables liées à la crise du coronavirus pour les sports américains. Une facture qui pourrait s’alourdir si les compétitions ne reprennent pas très vite.

Aux Etats-Unis comme en Europe, le sport est à l’arrêt depuis mi-mars. Patrick Rishe, directeur du programme des affaires sportives à l’Université de Washington à St. Louis, a évalué les pertes pour les principales ligues sportives professionnelles et universitaires. Il arrive à un total de 12 milliards de dollars.

Mais attention, cela pourrait être pire encore ! Ce calcul repose sur l’hypothèse que les saisons de MLB (baseball) et football américain (NFL) vont pouvoir débuter et que les play-offs du basket NBA et du hockey sur glace NHL pourront être organisées à huis clos. Or rien n’est moins sûr. Plusieurs dirigeants de franchises et agents de joueurs militent pour une annulation pure et simple de la fin de saison.